Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il y a sept ans déjà, Sabine Euvrard créait la société Tamporelle. Il est temps de faire plus ample connaissance ! Au fil de cette interview, découvrez la personnalité et le parcours d’une passionnée.

En 2011, tu as créé Tamporelle. Quel a été le déclic ?

J’étais alors acheteuse import au siège d’Intermarché. Mais j’ai toujours voué une passion aux loisirs créatifs. Pendant mon temps libre, je prenais des cours de peinture. Pour mes 40 ans, j’ai eu envie de faire quelque chose d’exceptionnel. Grâce à mon professeur de peinture, j’ai eu l’opportunité de participer à une grande rencontre de peintres au Canada : réunis pendant cinq jours dans un hôtel, nous pouvions suivre des cours de peinture, visiter des expositions, assister à des démonstrations, le tout dans une ambiance très conviviale. J’y ai rencontré des entrepreneuses totalement épanouies dans leur activité et ça a fait tilt. L’entreprenariat m’attirait depuis un moment, mais là, je me suis dit : je peux le faire ! J’ai choisi les tampons créatifs car c’est un produit que j’aime et qui recèle d’innombrables potentialités.

A partir de quel moment ton activité s’est-elle vraiment déployée ?

J’ai démarré doucement car j’étais encore salariée à plein temps les deux premières années. Voyant que le succès était au rendez-vous, j’ai décidé de me consacrer pleinement à cette activité. J’ai bien fait car j’ai multiplié mon chiffre d’affaires par trois en deux ans. J’ai franchi un nouveau cap en 2016 en rejoignant la coopérative d’entrepreneurs-salariés EssCoop. L’accompagnement dont j’ai bénéficié m’a permis d’affiner ma stratégie. J’ai notamment décidé d’abandonner les tampons standards pour me concentrer sur les tampons personnalisés. J’ai également diversifié mon offre en proposant différentes encres et des rubans personnalisés.

Tu es par ailleurs une adepte du zéro déchet…

Oui, je suis très sensible aux questions environnementales et j’essaie, à mon humble niveau, de préserver autant que possible la planète. Je me suis engagée dans une démarche zéro déchet, à la maison comme dans mon entreprise. C’est très compliqué dans la pratique mais je le fais avec plaisir.

Quelles sont tes plus grandes satisfactions ?

J’ai créé mon propre job, construit une entreprise viable, développé une offre qui séduit. Je reçois d’excellents retours de la part de mes clients. Et j’ai de nouveaux projets pour 2018, que je dévoilerai prochainement… De plus, je viens de me lancer dans une nouvelle aventure en prenant la co-gérance de l’EssCoop. J’apporte ainsi ma contribution à cet organisme qui apporte tant aux entrepreneurs comme moi ! Et puis, sept ans d’entreprenariat, ça fait grandir. J’arrive à mieux fixer mes priorités, à consacrer davantage de temps à ma famille. Je pratique le yoga et la méditation au quotidien et je me suis remise au VTT, auquel je m’adonne tous les week-ends. Tous mes voyants sont au vert. Pas mal, pour une écolo !

A vous maintenant de vous présenter en quelques mots !

 

 


Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •