Pour que les choses durent, il faut en prendre soin. Cela semble tellement évident quand on le dit !

Et bien pour qu’un tampon dure, c’est pareil, il faut bien en prendre soin aussi bien au niveau du stockage que de son nettoyage.

Chaque jour je reçois de nombreux appels : « Bonjour, excusez moi de vous déranger (j’en profite pour vous dire que vous ne me dérangez jamais) mais j’aimerais savoir comment nettoyer mes tampons ».

Il est vrai que quand on décide d’investir dans un tampon on ne se pose pas tout de suite la question : « tiens tiens et bien comment vais-je le nettoyer ? ».

Non on est dans sa conception, on vérifie que l’on a envisagé tous les supports à exploiter, on contrôle la taille du tampon bref on n’en n’est pas encore à la finalité c’est-à-dire à son nettoyage avant de le ranger.

Soit dit en passant il faut toujours stocker à plat les tampons encreurs personnalisés pour ne pas les déformer 😊.

Tout d’abord il faut savoir

  • si vous allez changer d’encre régulièrement ou
  • si vous allez utiliser une encre technique contenant de l’huile par exemple.

Si vous avez plusieurs boitiers encreurs de couleurs il est vrai qu’il faut que votre tampon soit parfaitement propre sinon vous risquez de mettre de l’encre blanche sur le noir et là c’est le drame. C’est l’exemple le plus frappant car du coup votre noir va tirer sur du noir moins profond voire avec un effet un peu grisé.

Ce que je conseille c’est de faire votre série de tamponnage avec une couleur, de bien nettoyer le tampon et de passer à l’autre couleur. Il faut prendre le bon nettoyant et s’assurer qu’il n’y ait plus la moindre trace d’encre.

Si vous avez une encre stazon je vous conseille le nettoyant stazon c’est le nettoyant le plus adapté comme son nom l’indique. Pour les autres encres en boitier encreur comme les encres memento luxe, versacraft, colorbox ou versafine vous pourrez l’utiliser mais le nettoyant  stamp cleaner sera également parfait.

En ce qui concerne les encres liquides Noris je vous conseille tout simplement le nettoyant Noris. Et enfin pour les encres liquides pour textiles le solvant nettoyant spécial tissu est le plus adapté.

De la technique à la pratique.

Quand je dois nettoyer mes tampons par exemple, j’ai un chiffon sur lequel je les frotte pour enlever un maximum d’encre. Ensuite avec une petite brosse douce type brosse à dent recyclée, (et oui le zéro déchet n’est jamais très loin avec moi),  je nettoie parfaitement le tampon. Par contre si je dois changer de couleurs pour un nouveau projet je fais un bon nettoyage avec un produit adapté pour qu’il n’y ait pas de résidus d’encre.

En résumé si je reste sur la même couleur d’encre je rince à l’eau sans mouiller la monture sinon je nettoie avec le produit adapté.

En ce qui concerne les encres techniques je conseille de nettoyer à la fin de chaque série d’encrage vos tampons surtout si vous passez d’une encre technique à une encre dédiée aux sachets pour de l’alimentaire par exemple.

Et l’encre la plus facile à nettoyer est l’encre corporelle qui disparaît avec avec de l’eau et du savon.

Et enfin pour répondre à une dernière question que l’on me pose très souvent : « mon tampon personnalisé reste tâché même nettoyé cela va t’il l’abîmer ? ». Non même s’il reste des traces d’encre cela ne va pas abîmer votre tampon encreur personnalisé.

Si vous désirez des informations complémentaires sur les encres n’hésitez pas à me laisser un commentaire je me ferai un plaisir d’y répondre.


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *